TOUT SAVOIR SUR LA RELIGION BIRMANE

La Birmanie est connue pour être un pays multi-religieux. Plusieurs religions y coexistent, la majorité religieuse est décernée au bouddhisme avec ses 87,9% de la population, le Christianisme (6,2%), l’Islam (4,3%), l’Hindouisme (0,5%), les autres religions (1%) et les non croyants (0,1%). Tous les ressortissants de la Birmanie ont le droit à la liberté de religion, et de croyance.

BOUDDHISME EN BIRMANIE

Vous trouverez dans ce pays énormément de temples, et de pagodes éparpillés dans toutes les villes en Birmanie. Chaque ville possède au moins un temple ou un monastère bouddhiste. Les rituels bouddhistes influencent fortement la vie des birmans. D’après le calendrier des birmans, le végétarisme bouddhique dure 3 mois (de juillet à octobre). Pendant cette période, le mariage, le déménagement et les autres cérémonies sont retardés.
Au niveau mondial, le bouddhisme se divise en deux branches principales: Theravada (Petit Véhicule) et Mahayana (Grand Véhicule). Le bouddhisme en Birmanie appartient à la tradition Theravada. Il est pratiqué essentiellement par les Bamar, les Rakhine, les Shan, les Mon, les Karen et les groupes ethniques chinois. Actuellement, il y a environ 500000 moines dans ce pays. ils sont connus sous le nom de Sangha.
Le bouddhisme birman ne ressemble pas à celui que l’on trouve en Thaïlande, au Laos, au Sri Lanka, ou encore au Cambodge. Entre autre, les moines habitent dans des monastères. Ils ne mangent pas avant 12h.

la-bouddhisme-en-birmanie

À Yangon, la pagode de Shwedagon est un charmant site touristique, un monument religieux à l’architecture originale. Cette pagode est la plus grande pagode construite datant de 2500 ans. Dans cette ancienne capitale, une université internationale bouddhique est consacrée aussi aux étudiants vietnamiens, coréens, thaïlandais… qui peuvent étudier gratuitement le bouddhisme du baccalauréat au doctorat.

Les bouddhistes vont souvent au monastère pour exprimer leur respect et offrir l’aumône (la nourriture, l’argent, les vêtements…) aux moines. Pendant les vacances d’été, les jeunes de 6 à 16 ans y restent pour participer aux cours concernant le bouddhisme, pour écouter des sermons et apprendre des préceptes religieux.

De nombreuses cérémonies religieuses ont lieux solennellement dans les monastères. Il est nécessaire de laisser vos chaussures et vos chaussettes en entrant dans les monuments religieux. Aussi, l’entrée des femmes est interdite dans certaines zones sacrées.

LE CULTE DE NAT

statuettes-de-nats-a-taunggyi
Statuettes de Nats à Taunggyi

Le culte de Nat a une relation étroite avec le bouddhisme du Myanmar. De nombreux groupes ethniques pratiquent parallèlement le culte des Nats. Les Nats sont des esprits vénérés en Birmanie selon la conception populaire des birmans. Plusieurs villages sont souvent protégés par un Nat. Le Nat protège aussi les misérables, les pauvres en Birmanie. Le Nat peut se trouver seul ou au sein de temples bouddhistes.

ISLAM

islam-religion-a-yangon

Seulement plus de 4% de la population pratique l’Islam, principalement sunnite. Les musulmans sont divisés en Indiens, Indo-Birmans, Persans, Arabes, Panthays et Rohingya.

La religion musulmane a commencé à influencer la Birmanie depuis le 11ème siècle. Il y a deux groupes de musulmans dans le pays: les musulmans birmans et indiens. Il y a eu des preuves de discrimination contre les musulmans.

Actuellement, l’islam représente 4,3% de la population totale du pays.

HINDOUISME

le-hindouisme-en-birmanie
Le temple de Shri Kali Hindu à Yangon

L’hindouisme est principalement pratiqué par les indiens birmans.

L’hindouisme est une autre religion ancienne du Myanmar. Ici, on croit en la Trinité où il y a trois divinités. Beaucoup de gens rendent le culte aux autres dieux et déesses selon leurs besoins. L’hindouisme représente 0,5% de la population totale du pays. Outre ces religions, il existe d’autres religions folkloriques minoritaires et athées qui représentent 1,1% de la population du pays.

CHRISTIANISME

la-cathedrale-de-st-mary
La cathédrale de St Mary

Les minorités ethniques pratiquent le christianisme (qui représente 6,2%, en particulier les Chin, les Kachin et les Karens). Le christianisme a atteint la Birmanie au XVII siècle.

Les premiers chrétiens de ce pays étaient des soldats portugais et des commerçants. Les missionnaires ont joué un rôle important dans l’établissement de cette religion dans le pays. Le christianisme influence l’éducation en construisant des écoles et en offrant une éducation théologique.